L’atelier

Passionné de cerfs-volants, c'est en 1993 que Philippe 
Laurent coud son premier deux lignes. Il ne quittera 
alors plus sa machine à coudre (ses machines à coudre !...)
Après la conception et la réalisation d'une trentaine de 
voiles de traction, après des milliers de kilomètres de 
fil utilisés, après des réparations sur des voiles 
« irréparables », il est vite devenu une référence dans 
le milieu du char à cerf-volant. 
Amoureux de cette matière, 
c'est en 1998 qu'il commence à détourner le SPI de son 
utilisation et à créer différents objets textiles (sacs, 
coccinelles de plage, jeux de vent, luminaires...). 
Il ira même jusqu'à coudre une robe de mariée en SPI !
Voulant toujours mieux faire,
 il effectue début 2008 un 
stage dans une voilerie. 
Le déclic est au rendez-vous, 
il décide enfin de faire de 
sa passion son activité principale.